Sekoly Alahady 26-06-2016
Fizaràna mari-pakasitrahana 26-06-2016

Ary toy izao kosa ny fandehan ?ny lalao an-tsehatra nasehon ? ireo ankizy tamin ?izany :

NY FAHATONGAVAN ? ILAY MPAMONJY (2003)

Hira Fidirana : Ny lakolosin ?ny Noely

1er enfant entre en scène avec les bras chargés de cadeaux

1er Enfant :ça recommence encore ! On se bouscule dans les magasins, on fonce dans les foules, on s ?endette, et pourquoi ? Pour quelques minutes le matin du 25 décembre (laisse tomber ses colis par terre) ? Je me demande ?il doit bien y avoir plus que cela. Noël ?mais qu ?est-ce que c ?est, de toute façon ?

2ème Enfant : Voilà une bonne question. En effet, Noël c ?est bien plus que d ?enrichir les marchands et placer des cadeaux sous un arbre. En Fait, Noël commence avec une histoire, une merveilleuse histoire qu ?on ne se lasse jamais d ?entendre.

CHANT : « Ce n ?est pas le père Noël, ?

3ème Enfant : Mais savez-vous que depuis l ?Ancien Testament, Dieu nous a prédit dans le livre du prophète Esaie 7 14 : « Voici la vierge deviendra enceinte, elle enfantera un fils, et elle lui donnera le nom d ?Emmanuel. »

4 ème Enfant :Et dans le livre de Michée 5 1 :« Et toi, Bethlehem ( ?), petite entre les milliers de Juda, de toi sortira pour moi celui qui dominera sur Israël, et dont les activités remontent aux temps anciens, aux jours de l ?éternité ».

CHANT : « Bethlehem ? »

5 ème Enfant : Eh !Eh ! dans le livre du prophète Esaie 9 5 : « Car un enfant nous est né, un fils nous est donné, et la domination reposera sur son épaule ; on l ?appellera Admirable, Conseiller, Dieu puissant, Père Eternel, Prince de paix »

CHANT : « Rois des rois »

Entrée de Marie et de l ?ange Gabriel. Marie est assise.

NARRATRICE : L ?ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, appelée Nazareth, auprès d ?une vierge nommée « Marie » fiancée à un homme de la maison de David, nommé Joseph. L ?ange entra chez elle et dit :

Ange Gabriel : « Je te salue, toi à qui une grâce a été faite ; le Seigneur est avec toi. »

NARRATRICE :Troublée par cette parole, Marie se demandait ce que pouvait signifier une telle salutation .

Marie se lève

Ange Gabriel : « Ne crains point, Marie, car tu as trouvé GRACE devant DIEU. Et voici, tu deviendras enceinte, et tu enfanteras un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus. Il sera grand et sera appelé « FILS DU TRES HAUT, ET LE SEIGNEUR DIEU lui donnera le trône de son ancêtre. Il régnera sur la maison de Jacob ETERNELLEMENT et son règne n ?aura point de FIN.

MARIE : « Comment cela sera-t-il possible, puisque je ne connais point d ?homme ? »

Ange Gabriel : « Le Saint-Esprit viendra sur Toi, et la puissance du Très Haut te couvrira de son ombre. C ?est pourquoi le saint enfant qui naîtra de toi sera appelé « Fils de DIEU ».

MARIE : « Je suis la servante du Seigneur ; qu ?il me soit fait selon ta parole ! ».

Et l ?ange la quitta (Luc 1 26-35,38).

Marie et Joseph se promenèrent pour chercher une place.

NARRATRICE :En ce temps-là parut un édit de César Auguste, ordonnant un recensement de toute la Terre. Tous allaient se faire inscrire, chacun dans sa ville. Joseph aussi monta de la Galilée, de la ville de Nazareth, pour se rendre à Bethléem, parce qu ?il était de la maison et de la famille de David, afin de se faire inscrire avec Marie, sa fiancée, qui était enceinte.

Installer la crèche

Pendant qu ?ils étaient là, Marie et Joseph cherchaient une place pour eux dans l ?hôtellerie mais il n ?y avait pas de place et le temps où Marie devait accoucher arriva, elle enfanta son fils premier ? né dans une étable. Elle le couvrira, et le coucha dans une crèche.

Entrée des Bergers avec ses moutons

NARRATRICE : Il y avait, dans cette même contrée, des bergers qui passaient dans les champs, les veilles de la nuit pour garder leurs troupeaux.

Entrée de l ?ange Gabriel

Et voici, un ange du Seigneur leur apparut et la gloire du Seigneur resplendit autour d ?eux. Ils furent saisis d ?une grande frayeur.

Ange Gabriel : « Ne craignez point, car je vous annonce une bonne nouvelle, qui sera pour tout le peuple le sujet d ?une grande joie : c ?est qu ?aujourd ?hui, dans la ville de David, il vous est né un Sauveur, qui est le Christ, le Seigneur. »

NARRATRICE : Et voici à quel signe vous le reconnaîtrez : « Vous trouverez un enfant emmailloté et couché dans une crèche ».

Entrée des anges

Et soudain, il se joignit à l ?ange une multitude de l ?armée céleste, louant Dieu et chantant :

ANGES chantent jusqu ?à la sortie des bergers « Mihainoa »

ANGES : « MIHAINOA »

Les Bergers décident d ?aller à Bethlehem

Lorsque les anges les eurent quittés pour retourner au ciel, les bergers se dirent les uns aux autres.

Les bergers : « Allons jusqu ?à Bethlehem, et voyons ce qui est arrivé, ce que le Seigneur nous a fait connaître »

NARRATRICE : lls y allèrent en hâte, et ils trouvèrent Marie et Joseph, et le petit enfant couché dans la crèche.

Après l ?avoir vu, ils racontèrent ce qui leur avait été dit au sujet de ce petit enfant. Tous ceux qui les entendirent furent dans l ?étonnement de ce que leur disaient les bergers.

CHANT : « ANDRO MALAZA »

Entrée des mages en regardant l ?étoile

NARRATRICE : Jésus étant né à Bethlehem, des mages d ?Orient arrivèrent à Jérusalem, et dirent :

Les Mages : « Où est le roi des Juifs qui vient de naître ? car nous avons vu son étoile en Orient, et nous sommes venus pour l ?adorer. »

Les mages restent sur place en marchant

NARRATRICE : Le roi Hérode, ayant appris cela, fut troublé, et tout Jérusalem avec lui. Il assembla tous les principaux sacrificateurs et les scribes du peuple, et il s ?informa auprès d ?eux du lieu où le Christ devait naître. Car voici ce qui a été écrit par le prophète : « Et toi, Bethlehem, tu n ?es certes pas la moindre, car de toi sortira un chef qui paitra Israël, mon peuple. »

Entrée d ?Hérode Alors Hérode fit appeler en secret les mages, et s ?enquit soigneusement auprès d ?eux depuis combien de temps l ?étoile brillait. Puis il les envoya à Bethlehem, en disant :

HERODE s ?adressant aux MAGES : « Allez, et prenez des informations exactes sur le petit enfant ; quand vous l ?aurez trouvé, faites-le moi savoir, afin que j ?aille aussi moi - même l ?adorer ».

Hérode et les mages sortent tout doucement.

NARRATRICE : Après avoir entendu le roi, ils partirent. Et voici, l ?étoile qu ?ils avaient vue en Orient allait devant eux jusqu ?au moment où, arrivée au-dessus du lieu où était le petit enfant, elle s ?arrêta. Quand ils aperçurent l ?étoile, ils furent saisis d ?une très grande joie.

Marie, Joseph ,la crèche , le Christ. Les mages arrivent pour offrir leur cadeau au Seigneur

Les mages entrèrent dans l ?étable, virent Jésus avec Marie, sa mère, se prosternèrent et l ?adorèrent ; ils ouvrirent ensuite leurs trésors, et lui offrirent en présent de l ?or, de l ?encens et de la myrrhe.

Puis, divinement avertis en songe de ne pas retourner vers Hérode, ils regagnèrent leur pays par un autre chemin.

MUSIQUE : « Gloire à toi Seigneur des seigneurs »

Entrée du 1 er enfant

1er Enfant : « Oui, c ?est bien l ?histoire que j ?ai entendue tous les ans pendant ma vie. Mais, je me demande ?pourquoi ? Pourquoi le Fils de Dieu a t-il laissé le ciel pour venir sur cette terre remplie de problèmes ?

1er Enfant reste sur scène.

6 ème Enfant : C ?est l ?amour qui a amené Jésus à descendre du ciel pour être le Sauveur du monde.

Les deux enfants restent sur scène

7 ème Enfant : Amour pour les gens de toute nationalité, les jeunes et les vieux, les hommes et les femmes, les riches et les pauvres, les malades et les bien portants. Un amour qui touche le c ?ur du vieillard et celui du plus jeune enfant.

NARRATRICE : Cet amour s ?est manifesté par la venue de Jésus, il est venu pour mourir, prendre vos péchés et les miens. Mourir pour que nous ayons la vie éternelle.

8 ème Enfant : Car la Bible dit dans Jean 3 16 : « Car Dieu a tant aimé le monde qu ?il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu ?il ait la vie éternelle ».

9 ème Enfant :« Oui, ça devait être de l ?amour ?Bon, d ?accord, vous m ?avez dit ce qui s ?est passé à Noël ? la partie historique. Mais est-ce que c ?est tout ? Qu ?est-ce que ça signifie pour moi aujourd ?hui ? Noël, qu ?est-ce que c ?est en Mars ou en Juin ou en Septembre ?

10 ème Enfant :« Et vous, comment répondriez vous à cette question ? ».« Noël, qu ?est-ce que c ?est ? »

11 ème Enfant :« Connaissez-vous Le Christ qui est né à Noël comme votre Sauveur personnel ? » Ou bien, Noël est une occasion dans l ?année où l ?on échange des cadeaux ?

12 ème Enfant :Dieu a un merveilleux cadeau qu ?il voudrait que vous acceptiez gratuitement. Dieu a tenu sa promesse d ?envoyer un Sauveur : La Bible nous dit dans Romains 6 23 : « Car le salaire du péché, c ?est la mort ; mais le don gratuit de Dieu, c ?est la vie éternelle en Jésus-Christ notre Seigneur » 13 ème Enfant :Et dans Ephésiens 2 8-9. « Car c ?est par la grâce que vous étés sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c ?est le don de DIEU. Ce n ?est point par les ?uvres, afin que personne ne se glorifie. »

14 ème Enfant :Peut- être que vous connaissez le Christ comme votre Sauveur.

15 ème Enfant :Est-ce que votre vie le montre ? Vous réjouissez vous chaque jour pour le cadeau de votre salut ? Ou bien, avez ? vous abandonné votre « premier amour » ?

Entrée de tout le monde sur scène

16 ème Enfant :Ayons tous à c ?ur de louer le Christ qui est né à Noël tous les jours et de l ?exalter dans notre vie. La Bible nous dit dans 2 Corinthiens 9 15 : « Grâces soient rendues à Dieu pour son don merveilleux ! ».

CHANT FINAL : « MIFALIA ». KRISMASY

K Krismasy re ny andro, ilay fety tsara indrindra

Ka ny sorisory avy no tsaroana fa misinda

R Rehefa ny Krismasy no injay fa mitsingerina

Dia tsaroana ?lay Fitiavana, ?zay tsy takatra heverina !

I Indreo ny trano sy tananà fa mihaingo sy miravaka

Izay no marika fa tonga ilay fety tena miavaka !

S Sambatra ny olombelona, sambatra ny Malagasy

Mbola hafaka mankalaza ny andron ?ny Krismasy

M Mahatalanjona ry Ray, ?zany fitantananao

Tena faly izahay ka fisaorana no atao

A Ao ireo ?zay tena manana, ao ireo ?zay tena mihafy

Nefa samy tena faly noho ny Krismasy

S Sambasamba Zanahary tamin ?ny nampidinanao

Ilay zanakao malala hoan ?izao tontolo izao

Y Izao no hany fara-teny ?zay ambaranay, ry Ray :

Voninahitra ho Anao, Fiadanana ho anay !